Fédération PCF de l'Aude

Fédération PCF de l'Aude
Accueil
 
 
 
 

L'eau suite....les communistes de Moussan s'expriment

Là où les usagers narbonnais ont vu apparaitre de nouvelles contributions de 20 € hors taxes pour l’Agglo, nous usagers de Moussan desservis par la régie publique du Grand Narbonne avons vu :

  • L’abonnement annuel passer de 30 à 60 € hors taxes,

  • L’apparition d’une part fixe annuelle de 20 € hors taxes sur l’assainissement.

Cela représente au total une augmentation fixe de 50 € hors taxes par rapport à l’année précédente.

L’augmentation de nos abonnements est 2,5 fois supérieure à celle de Narbonne.

Par ce choix, c’est la gestion publique, avec ses tarifications plus basses, qui est sanctionnée!!

Ces abonnements sont de la fiscalité cachée injuste.

 

Un locataire d’un studio avec le RSA comme seule ressource, est soumis, avec sa facture d’eau, aux mêmes abonnements c’est-à-dire au même niveau de taxation qu’une famille à revenu aisé, habitant une villa avec piscine!

D’un côté, le Gouvernement fait du battage médiatique sur la baisse des impôts, focalisant l’attention des citoyens sur leur avis d’imposition sur le revenu.

De l’autre, l’augmentation de la TVA, la mise en place de nouvelles contributions par l’Agglo constituent des impôts « cachés » qui font que depuis avril 2014 et à consommation constante (40 m3 par semestre), le montant total TTC de la facture est passé de 157,71 € à 197,10 € soit + 39%... alors que le prix hors taxes du mètre cube d’eau n’a augmenté « que » de 9,85%.

Nos factures d’eau sont bien plombées

par la fiscalité.

Les investissements les plus lourds (stations d’épuration, réseaux de canalisations…) sont pris en charge financièrement par la collectivité.

La Droite, le PS, le PRG n’ont rien dit sur le besoin de financement pour poursuivre ces investissements indispensables dans le secteur de l’eau ni sur la baisse des dotations de l’Etat que nous avions été seuls à dénoncer durant la campagne des élections départementales.

Pour les trois années 2015, 2016, 2017, les baisses cumulées des dotations de l’Etat s’élèveront à près de 5 millions d’euros pour l’Agglo!

La réalité est là: d’un côté moins d’argent de l’Etat, de l’autre, de nouvelles taxations injustes frappent les habitants de l’Agglo, et donc de Moussan.

A quel moment le représentant du village à l’Agglo a-t-il dénoncé cette situation ?

 

Moussan, le 14 septembre 2015.

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.