EDF/Mobilisation : « Avec Hercule, c’est la France qui recule ! » (Fabien Roussel – PCF)

COMMUNIQUE DE PRESSE

EDF/Mobilisation : « Avec Hercule, c’est la France qui recule ! » (Fabien Roussel – PCF)

Le PCF apporte son soutien aux salarié-es d’EDF qui luttent pour assurer l’avenir d’EDF et du service public de l’électricité. A l’initiative de l’intersyndicale, il appelle à la mobilisation aujourd’hui, jeudi 17 octobre, lors de la journée d’action.

A cette occasion, Fabien Roussel, secrétaire national du PCF et député du Nord adresse une lettre de soutien aux salarié-es en lutte, que vous trouverez ci-dessous.

« Avec Hercule, c’est la France qui recule !


Chers amis,


Je tenais à vous adresser mon total soutien, celui de l’ensemble du PCF, de ses élus et militants, à l’occasion de votre nouvelle journée de mobilisation dans tout le pays.


L’électricité L’énergie occupe une place fondamentale dans nos sociétés. Elle ne peut être considérée comme une marchandise parmi d’autres parce qu’elle est déterminante pour la vie et l’activité humaine pour notre indépendance, pour tenir nos objectifs d’une empreinte carbone nulle comme pour relancer notre industrie. Elle nécessite donc des investissements lourds pour répondre aux besoins humains, économiques, environnementaux.


Produire, transporter, sécuriser, distribuer l’électricité ne peut dépendre d’intérêts privés ou étrangers. Pour toutes ces raisons, cette filière est plus que jamais stratégique pour notre pays et doit rester un bien de la nation.


La recherche, dans ce domaine est déterminante. D’abord pour développer les énergies renouvelables

Tant que le gouvernement ne mettra pas les moyens humains et financiers pour garantir une filière publique de production d’énergies renouvelables dont l’énergie hydraulique, la France sera dans l’impasse et incapable de porter à 50% sa part d’énergie renouvelable dans le mix énergétique.


Ensuite parce que nous considérons que la filière électronucléaire française constitue un atout pour notre pays, la décision d’abandonner la recherche sur le projet Astrid, un réacteur nouvelle génération prometteur, est une erreur stratégique. Le gouvernement doit revenir sur cette décision.


La maîtrise publique totale de l’ensemble de la filière énergie est indispensable pour atteindre ces objectifs.

C’est aussi le meilleur moyen de garantir le tarif réglementé pour permettre l’accès de tous à l’énergie, lutter pour un tarif de l’électricité accessible à tous. La hausse de 6 % en août dernier et celle de 4 % annoncée pour janvier prochain des tarifs de l’électricité, imposées par les traités européens et validées par le gouvernement français sont insupportables pour le pouvoir d’achat des français.


C’est pourquoi nous affirmons, avec vous, que le projet Hercule du gouvernement, inspiré par le monde de la finance, est dangereux car il n’a aucune vision stratégique de long terme ! Il vise au contraire à céder au secteur privé, aux banques, toute l’activité liée aux énergies renouvelables.


Gouvernements et actionnaires s’appuient sur l’idée qu’EDF a une dette importante et qu’il a besoin d’argent pour investir dans les énergies renouvelables et le renouvellement de son parc nucléaire.

La réalité c’est que le gouvernement veut privatiser tout ce qui peut être rentable dans les activités d’EDF !

De plus, le dispositif Arenh qui oblige EDF à vendre aux opérateurs privés son énergie nucléaire à prix bradé, a coûté 10 milliards à EDF.


Le groupe a aussi versé 23 milliards aux actionnaires. Et il a investi, poussé par les gouvernements successifs, 15 milliards à l’international dans des opérations uniquement capitalistiques. Au total, 48 milliards ont été dilapidés quand ces moyens sont indispensables à la transition écologique et à la lutte contre la précarité énergétique.


Comme vous, nous sommes très attachés aux valeurs du service public. Le PCF, ses parlementaires, ses organisations, ses élus locaux sont à vos cotés et mettront tout en œuvre pour empêcher le démantèlement total d’EDF, comme pour garantir une maîtrise totale de la filière énergétique française ! »

Fabien ROUSSEL, secrétaire national du PCF,

Paris, le 17 octobre 2019.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*