PLF : « Être au rendez-vous de l’urgence sociale et climatique » (Fabien Roussel)

COMMUNIQUE DE PRESSE

PLF : « Être au rendez-vous de l’urgence sociale et climatique » (Fabien Roussel)

Alors que débute la discussion sur le projet de budget pour 2020, le gouvernement maintient obstinément sa ligne de conduite, douce pour les plus riches, brutale pour les plus précaires. Une vision sans souffle ni ambition, à mille lieux des enjeux auxquels notre pays est confronté, à commencer par le défi du réchauffement climatique.

Face à un tel immobilisme, les députés communistes portent, eux, un nouveau modèle de société, à la hauteur des attentes et des besoins si largement exprimés par les Français depuis de longs mois.

Parmi une soixantaine de propositions, nous défendrons ainsi :

un fonds doté de 100 milliards d’euros pour la transition écologique (rénovation de 700 000 logements par an, développement des transports, soutien à l’agriculture …), comme en Allemagne, qui doit aussi permettre d’investir dans l’industrie du 21eme siècle, relocaliser les productions de biens, en respectant les travailleurs et la planète. Un tel fonds serait financé par la BCE à taux négatifs pour rattraper nos retards et tenir nos engagements. La dette qui va se creuser ? La seule dette qui comptera pour nos enfants, ce sera la dette écologique ; 

un amendement visant à attribuer 5 milliards d’euros de dotations supplémentaires aux communes en 2020 pour leur redonner de l’air. Cette dotation sera utile aux nouvelles équipes municipales élues l’an prochain;

–  un impôt sur le revenu porté à 11 tranches. En dessous de 3 500 euros nets par mois pour un célibataire, on paye moins d’impôt. Au-dessus, on paye plus. Pour un coût nul pour le budget de l’État. La réforme proposée par le gouvernement, quant à elle, coûtera 5 milliards d’euros, qui seront financés par des économies sur le dos des APL, des chômeurs, des services publics… ;

un amendement renforçant l’obligation de domiciliation fiscale des patrons de grandes entreprises françaises (amendement « Carlos Ghosn »).

Fabien Roussel, secrétaire national du PCF, député du Nord,

Paris, le 16 octobre 2019.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*