Municipales à Narbonne : Bruno Bréhon chef de file des communistes

Bruno Bréhon, 44 ans, responsable CGT des cheminots, adhérent depuis 3 ans au PCF, figure locale du mouvement social, sera le premier des communistes sur la liste du rassemblement des forces de gauche en vue des élections municipales de mars 2020.

C’est lui que le PCF narbonnais et ses adhérents (92 votants), ont choisi pour être leur chef de file en vue des élections municipales du printemps prochain : Bruno Bréhon, 44 ans. Responsable CGT des cheminots, adhérents au Parti communiste français depuis 3 ans, l’homme n’a pas été désigné tête de liste, mais bien premier des communistes du rassemblement des forces de gauche (Les verts, PS, PCF, Nouvelle Donne, J’Aime Narbonne, Mouvement citoyen narbonnais).

Bruno Bréhon portera les positions, les propositions des communistes dans cette liste de rassemblement. « Nous avons considéré que Bruno incarnait le renouvellement du parti et le renouvellement dans le parti. Il a également cette capacité d’écoute et de dialogue pour la construction de ce rassemblement pluraliste. Sans oublier cette force de conviction pour exprimer la sensibilité communiste et l’ancrage à gauche », avance Jean-Pierre Maisterra, l’un des historiques du PCF sur Narbonne.

La nouvelle génération

Pour autant, il précise : « Comme nous l’expliquons depuis des mois, on ne revendique aucune exigence partisane, Bruno Bréhon est le chef de file des communistes, et pas celui de la liste de rassemblement. » Patrick Castey du PCF ajoute : « Bruno incarne la nouvelle génération, l’articulation avec le mouvement social non partisan. Il donne du sens à notre démarche et plus globalement à ce rassemblement des forces de gauche. »

Bruno Bréhon l’assure : « C’est un honneur qu’on ait pu penser à moi pour représenter les communistes. Je me reconnais, en tout cas, pleinement dans la charte que nous avons signée avec les cinq autres forces de gauche qui nous accompagnent. Nos préoccupations sont le tournant écologique, l’urgence sociale, la démocratie participative, la transparence et les actions de développement local. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*